Le marché de l’art africain

L’art Africain est-il sous-évalué? Comment sont comparés les arts africains par rapport à l’art européen?

Comment situer les arts africain dans le marché de l’art?

Pour déterminer la place et la valeur de l’art africain nous pouvons nous demander qui s’érige en juge de cet art. Est ce le public? ou les galeries ou plutôt les critiques d’art?  Qui va déterminer si un tableau de Yéanzi par exemple a autant de valeur qu’une œuvre d’un peintre européen? 

Est ce que le prix de l’art est une donnée purement économique entre l’offre d’art et la demande d’art? Si c’est le cas alors les artistes africains ont tout intérêt à s’exposer en Afrique et dans le monde. Plus un artiste africain sera connu, plus l’art africain sera reconnu et mathématiquement parlant plus la valeur de l’art africain va croître.

Qu’est ce que l’art africain?

L’Afrique est un continent immense avec une grande diversité de pratiques culturelles et esthétiques, de l’intérieur du Nil du Nord aux rives de l’océan Atlantique. Les grands peintres issus d’Afrique sont nombreux et proposent des visions diverses et variées. A la finale, il y a autant d’art africain que d’artistes d’Afrique. Pour autant est ce que l’art africain est uniquement réservé aux africains? Est ce qu’un artiste européen ou américain peut produire une œuvre africaine?  La réponse courte est oui. Cependant, l’œuvre présentée n’est pas une œuvre africaine au sens propre du terme. L’artiste présente une vision de l’Afrique à son image et à son vécu.

Quelle est la valeur culturelle de l’art Africain?

L’art africain n’a pas de prix. Beaucoup de pièces sont uniques. L’art africain ne concerne pas seulement l’esthétique de l’art, mais aussi le sens de l’art.

Il ne s’agit pas seulement de peinture mais aussi de culture. Les œuvres d’art d’une culture particulière reflètent le mode de vie et la cosmologie d’un peuple. Les œuvres d’art servent également de témoignage du développement historique d’une culture donnée.

Il est donc extrêmement difficile aux artistes et au grand public de pouvoir apposer un prix sur une œuvre d’art africaine. Le rôle des galeries est de régulariser le marché de l’art et de proposer une expertise sur l’évaluation et la vente éthique de l’art africain.

Les galeries ont la responsabilité de fournir des informations éducatives pour faciliter une meilleure compréhension de l’art africain et fournir un mécanisme pour soutenir les artistes africains. Aux États-Unis, le continent africain est un nouveau marché pour les galeries par exemple. 

Le marché de l’art africain est en pleine expansion avec la reconnaissance ou la quête de reconnaissance de l’identité africaine dans le monde.

Commentez avec Facebook